#/ Les MAFs

Quoi de neuf avec les MAFs de la boutique.

Petite mise à jour/ le MAF ou concours Meilleur apprenti de France.

Donc, Jeudi matin sous la neige, Jérémy est parti pour Paris et le salon de l’Agriculture pour représenter les Vosges et la nouvelle région grand Est au concours du meilleur apprenti de France (MAF)
Catégorie charcuterie . Toute l’équipe « Du Pain au Lard » est bien sur fière de lui…

Il présente un « Duo de truites en 3 couleurs »

LMZ_6727@

Résultat Dimanche midi, nous pourrons le retrouver au journal du Dimanche sur TF1. Hé, A vos télés.
Merde à lui et déjà bravo pour son implication et sa persévérance.

Ces résultats en disent long sur la qualité des prestations de l’entreprise.

LMZ_6711@


 

Quand à Maxime Toussaint « Le Bressaud « de la finale régional du MAF en boucherie, il a terminé 4eme execo. Bravo Maxime.

Maf.01

#/MAF

Jérémy Claudez, est originaire de Rambervillers, il a 20 ans et  prépare le concours de Meilleur Apprenti de France de charcutier traiteur.

LMZ_6711@

Jérémy a commencé sa carrière en boulangerie mais s’est orienté vers cette activité pour découvrir d’autres horizons et saveurs avec l’équipe « Du Pain au Lard »

Il a remporté le 1er prix régional à Epinal en Janvier dernier. Il prépare maintenant le concours national qui se déroulera le 26/27/28 février prochain à Paris  au Salon de l’Agriculture.

Il présente un « Duo de truites en 3 couleurs »

LMZ_6819

LMZ_6772@

LMZ_6727@Bonne chance …

 

#/ Tout le monde sur le pont !

Toute l’équipe « Du Pain au Lard » a survécu au passage de la nouvelle année et à l’ avalanche de tous ces bons produits…

Merci encore et tous nos vœux de bonheur pour 2016.

Histoire de se reposer un peu et de préparer cette nouvelle année nous serons fermés ce jeudi 14 au soir pour une petite semaine.

On se retrouve donc le vendredi 22 au matin.

A bientôt !

Salutations gourmandes.

IMG_3789@

L’équipe  » Du Pain au Lard » Alias, Le blog du Boucher…

Du Pain … Au Lard
1A RUE GRANDE RUE
88250 LA BRESSE

Tél. 03 29 25 10 28
Web : www.du-pain-au-lard.com
contact@du-pain-au-lard.com
Boucherie, Charcuterie, Traiteur, Boulangerie!

http://www.leblogduboucher.com

#/ Ca y est on y est !

Les fêtes de fin d’année, c’est tous les ans, mais celle de cette année seront bien mieux que l’année dernière… On est d’accord ?

En attendant on vous attend à la boutique et toute l’équipe est sur son 31, afin sur son 24…

« Du Pain au Lard »
1A RUE GRANDE RUE. La BRESSE
Téléphone : 03 29 25 10 28

A tout bientôt.

Salutations gourmandes.

news_2015.12+

# / C’est beau et c’est bon …

Notre tourte aux grenouilles.

Grenouilles cuites au bouillon de légumes bien corsé, et désossées, sautées avec quelques échalotes, persil, , champignons frais et asperges vertes.

Réalisation d’une petite sauce crémée, le tout dans une pâte brisée maison pur beurre…

grenouille

Notre noix de Jambon en croûte de pain:

Noix de jambon fumée et braisée, enrobée dans une pâte a pain légère, le tout repassé au four a pain.

Cette préparation est accompagnée d’une sauce Porto pour les plus Gourmands…à réchauffer au four, une petite salade, et le tour est joué…

jambon

C’est beau et c’est bon !

#/ C’est l’histoire d’un boudin noir.

 

Encore un plat de saison, le boudin noir, et c’ est l’une des plus anciennes charcuteries connues.

Du sang de porc, oignons, choux, poireaux, un peu de crème et des épices. Fabrication maison bien sûr.

A servir par exemple avec des pommes chaudes cuites au four. Un délice !

A la boutique  » Du Pain au Lard »   on saura vous conseiller et vous raconter l’histoire du boudin noir !

Bon appétit, et à bientôt…

LMZ_4391

 

 

#/ Vous prendrez bien une part de Choucroute….?

Dans le genre produit local, pas loin, la Choucroute y a pas mieux et c’est de saison.

Cela viendrait paraît-il de Chine et il y a des lustres, on va dire que ça vient d’Alsace, hein c’est mieux !

LMZ_4343@

Dans nos vallées, la fabrication de la choucroute fait partie des activités saisonnières, comme la récolte des pommes de terre, le jus de pommes…On faisait et on fait encore sa choucroute.

Le chou est débarrassé de ses feuilles externes et de son trognon, puis coupé en fine julienne sur un coupe-chou, rabot à lames multiples destiné à cet usage. Il est ensuite disposé par couches de vingt centimètres d’épaisseur séparées par des couches de sel, environ 2,5 % à 3 % du poids des légumes, dans un haut tonneau de bois ou de grès.

Une planche de bois ajustée permet de fermer le récipient de manière à isoler le chou de l’air, une pierre de lester le couvercle et comprimer le tout.

La durée totale du processus de fermentation est d’environ 6 à 8 semaines, selon la quantité de sel utilisée.

Industriellement, la fermentation se fait plutôt dans des cuves en ciment ou en plastique, et un brassage journalier avec ajout de vinaigre de vin blanc permet d’accélérer le processus, qui ne met alors qu’environ deux semaines.

En fonction de la quantité de sel ajoutée, la choucroute se conserve plus d’une année sans problème.

LMZ_4352

Coté accompagnement. De l’échine fumée, des knacks,(évidement), du lard, de la saucisse fumée et des patates. Un vin blanc sec et d’Alsace bien sûr.

Bon appétit.

LMZ_4349

 

Feuilles mortes, noix et autres saucissons …

Les journées plus courtes et les feuilles qui tombent nous annoncent l’automne et les prémisses de l’hiver.

A nous les dernières balades en forêt, les champignons et les noix glanés dans les sous bois.

Tout comme des animaux qui vont hiberner on fait des réserves… Les excuses à gourmander ne manquent pas !

016_ML_lac des corbeauxLe Lac des Corbeaux en mode feuilles mortes.

 

ml-249Des cèpes ou rien !

 

ml-282

ml-294

007ML-~1Le fumoir « Du pain au Lard »

LM_LMY_0968@Il est pas mignon ce filet !

 

 

 

 

 

#/ On cause de saucisson !

“du pain… au lard” vous a sélectionné ses plus belles fleurs…

cropped-P1010528.jpg

Non, pas encore les filles… mais pour nos saucissons secs! Et pas seulement pour la fête des jonquilles ou pour le printemps qui arrive , mais tout au long de l’année.
Romain, Christophe, Gaby et Maxime sont pour le coup vos jardiniers.
Après la préparation des viandes, la salaison, l’assaisonnement, le hachage, le poussage (mise en boyaux), l’égouttage, et l’étuvage (repos a 25° et 85% d’hygrométrie) voici venu le temps ou les fleurs éclosent.
Ce ne fut pas tache facile que de sélectionner les meilleures, un long travail, avec dame nature, afin de ne garder que les plus jolies, aux arômes les plus subtils, aux parfums les plus flatteurs: ce sont des levures et moisissures nobles!
Pas évident, une température bien précise a l’affinage, 16 a 18°, une hygrométrie proche de 75% , et de la patience. La fleur arrive alors au séchoir aux environ du dixième jour.

saucisson
Vingt jours après, c’est le moment de suspendre les “bouquets” de saucissons au magasin, ils sont prêts a déguster, 4 a 5 semaines depuis la réception des viandes dans nos locaux.
Un parfum de poivre de Madagascar, un air Basque avec le piment d’Espelette, des huiles essentielles de pin douglas (de la ferme du bien être), quelques noix, des mirabelles ou des myrtilles, en fuseau (Lorrain) choisissez, et plus que jamais, offrez des fleurs…
Bonne dégustation, et a bientôt, mais il va falloir patienter un peu, serons de retour, le 28 avril, car c’est le moment de prendre un peu de repos…et cueillir l’ail des ours.